Eglise de l'Unification

MoonLes données qui suivent ont été compilées par le CLIMS en collaboration avec le mouvement Eglise de l'Unification . Elles ont été approuvées par les deux entités avant publication.

Autres fiches :
•  Sukyo Mahikari
•  Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours
•  Eglise de Scientologie
•  Fraternité Blanche Universelle
 

Données générales

1. Fondateur et origine

L'Eglise de l'Unification (du Coréen Tongil Kyoé) est un mouvement spirituel dont l'ambition est de promouvoir l'unité du monde par l'unité des religions. A l'origine, un couple fondateur, le Rév. Sun Myung Moon (06.01.1920) et son épouse Mme Hak Ja Han Moon (06.01.1943). Fondée à Séoul le 01.05.1954 avec une poignée de disciples, l'association se développe en vingt ans sur toute la surface du globe, donnant naissance à 180 chapitres nationaux.

2. Textes de référence

Le Principe Divin est une synthèse des révélations reçues par le Rév. Moon au cours d'une longue recherche spirituelle entreprise entre 1936 et 1945. La Pensée de l'Unification en est l'approche philosophique.

3. Branches et courants

Outre l'Eglise de l'Unification, le Rév. et Mme Moon ont inspiré la création d'un nombre important d'organisations internationales actives dans des secteurs particuliers. Dans leur majorité, les membres et les responsables de ces organisations ne sont pas membres de l'Eglise de l'Unification. L'ensemble composé par ces organisations non confessionnelles est communément appelé Mouvement de l'Unification.

4. Convictions fondamentales

L'enseignement basé sur la bible est organisé en trois parties structurant le système de croyances unificationnistes.
 
a) L'idéal : Le Principe de la Création
Le Principe postule que Dieu est par essence un parent, que sa nature se révèle à travers toute la Création mais directement et particulièrement à travers le couple humain. Le Principe de la création éclaire la relation idéale qui devrait exister entre Dieu et l'être humain (1ère bénédiction, au sens Genèse 1:28), entre l'homme et la femme (2ème bénédiction), entre les humains en général et le reste de la création (3ème bénédiction). Le Principe explore également la nature duelle de l'homme : ses dimensions spirituelle et physique, de même que masculine et féminine ainsi que les interactions idéales entre ces dimensions..
 
b) La chute : la violation du Principe
Dans une 2ème partie, le Principe traite de la rupture entre idéal et réalité. Le récit biblique (Genèse 2:17) est présenté comme le message codé d'un drame historique survenu à l'aube de l'histoire humaine: une transgression des règles de l'amour vrai qui a défiguré l'amour à l'intérieur du premier couple humain entraînant la rupture d'avec Dieu, autant que la rupture avec leur moi originel, entre l'homme et la femme et avec l'environnement. En décodant les symboles bibliques, le Principe s'attache à expliquer comment l'humanité peut être libérée des conséquences métaphysiques de la chute originelle et des comportements destructifs hérités de celle-ci.
 
c) Le salut : Principe de la Restauration
La 3ème partie éclaire l'action de Dieu dans l'histoire conçue comme un processus de restauration et le rôle crucial de la responsabilité humaine dans la providence du salut. Ainsi, l'accomplissement de la mission de Jésus devait conduire au salut total de l'humanité, mais ses contemporains n'ont pu ni le suivre ni le comprendre et sa mission messianique est restée inachevée. Le Principe intègre l'histoire contemporaine à l'histoire providentielle, les partenaires du Dieu vivant sont les hommes et les femmes d'aujourd'hui. Dieu n'a jamais abandonné son but d'établir un monde idéal.

5. Préceptes de conduite

La chute ayant entraîné la destruction du couple humain dès l'origine, le but des membres consiste en la restauration à leur niveau d'une famille idéale. L'éthique tant familiale que sociale tend donc à libérer l'amour de Dieu emprisonné au fond des coeurs et à subjuguer la tendance fausse héritée des déviances de la chute. En ce sens, la fidélité conjugale et la vie familiale sont des valeurs fondamentales.

6. Prière et pratiques cultuelles

L'essentiel de la pratique religieuse consiste en la vie de famille, considérée comme une école de l'amour mais aussi comme le lieu d'un culte vivant par excellence. La prière en famille est une pratique quotidienne. Il n'y a que très peu d'aspects formels à l'exception d'une cérémonie le dimanche matin appelée "Promesse des familles". Les familles se réunissent ensuite dans un lieu de culte local pour un service religieux qui consiste en des cantiques, des prières et une prédication par le pasteur local.

7. Principales fêtes

L'année est ponctuée de jours de fêtes:
"Jour de Dieu", principale fête le 1er janvier,
"Jour des Parents" en février,
"Jour de toutes les choses" en juin,
"Jour des Enfants" en novembre.
Ces fêtes sont en rapport avec les trois bénédictions qui forment l'essentiel de l'idéal de la création.

8. Rites - Sacrements

Le message de l'Eglise de l'Unification repose sur le Second avènement du Christ et la sanctification de l'humanité par le mariage et la vie de famille centrée sur Dieu. Les cérémonies de mariage sont les événements principaux au cours desquelles des milliers de couples, souvent culturellement et racialement mixtes, sont réunis pour recevoir la "Bénédiction" des mains du couple fondateur.

9. Prescriptions et interdits

L'éthique personnelle des membres fait qu'ils ne consomment ni alcool, ni nicotine, ni autres drogues, sans que cela relève de prescriptions formelles. Il n'existe aucune restriction en matière alimentaire ou vestimentaire. Quant aux rapports sexuels, ils revêtent un caractère sacré et sont considérés très positivement en tant qu'élément de la vie conjugale, ils sont en revanche proscrits avant et en dehors du mariage.

10. Organisation, structures et fonctions

Très structuré au départ, le mouvement connaît une vaste décentralisation depuis le début des années 1990. La direction spirituelle générale est assurée par le couple fondateur relayé par des responsables au niveau continental, eux-mêmes relayés par des responsables nationaux, puis locaux.
Au plan pratique, la structure décentralisée du mouvement actuel laisse une très large part aux initiatives locales quant à la meilleure façon d'appliquer les directives spirituelles du fondateur. Quant aux finances, les églises locales et la structure nationale dépendent des contributions de leurs propres membres sous forme de dîme.

11. Attitude face aux autres religions

Comme son nom l'indique, l'Eglise de l'Unification entend bien être en harmonie avec les autres religions - établies ou minoritaires - dont elle pense que les aspects particuliers sont autant de reflets divers du travail d'un même Dieu. Par les nombreux projets voués au dialogue interreligieux qu'il a organisé et financé, le mouvement compte des amis parmi les théologiens et les guides religieux les plus divers; certains étant même les enseignants des étudiants unificationnistes qui préparent leur maîtrise en théologie au séminaire de Barrytown.

12. Attitude face à l'Etat et à la société

Les membres sont généralement bien intégrés au tissu social du fait de leur intérêt pour les questions de société et d'une propension naturelle à s'engager pour les causes qui leur semblent valables.

Données pratiques

13. Statistiques

L'Eglise de l'Unification compte approximativement:
dans le monde: 2 millions de membres (implantations principales au Japon, en Corée, aux Etats-Unis, au Brésil et en Afrique)
en Suisse: 320 membres actifs et environ 500 membres dits "associés"

14. Adresses

Communauté Unificationiste Suisse (CUS)
Unificationist Community Switzerland (UCS)
(anciennement 'Eglise de l'Unification')
 
Adresse du siège à Genève:
Case postale 415
1211 Genève 4
 
Bureau des Relations publiques:
CUS - Ambassade de Paix
Case postale 84
1092 Belmont s/Lausanne
Tél. +41 21 729 98 62
E-mail: uc.suisse@gmail.com

15. Sites Internet

16. Publications du mouvement

 Le Principe Divin
   http://www.unification.net/french/principe/prin0.html
- La Pensée de l'unification
- Hoon Dok Hae (16 livres regroupant une partie des nombreux discours du Rev. Moon. Anglais)
- World Scripture (Anglais) : étude comparative des textes sacrés des différentes religions par thème
Ces publications sont disponibles aux adresses mentionnées dans la fiche.

17. Publications sur le mouvement

Sectes nouvelles un regard neuf
Mayer Jean-François
(préface d'Emile Poula), édition du Cerf, Paris 1985, 130p.
 
From the Unification Church to the Unification Mouvement
5 years of dramatic changes

Introvigne Maximo
http://www.cesnur.org/testi/moon_1199.htm

[ cliquez ici pour revenir au haut de la page ]

copyrights © 2012 par le CLIMS. Reproduction autorisée en citant la source (site clims.ch)

CLIMS • Centre de Liaison et d'Information concernant les Mouvements Spirituels • Derrière la Roche 49 • CH-1637 Charmey